Kevin Vermeulen, mon univers au sein du 

logo noir.png

J'ai  29 ans

Mon camp de base est Crans-Montana

Je suis à l'aise dans le dénivelé

J'adore profiter de l'extérieur à ski ou à pied et manger des M&M's

QUI SUIS-JE ?

 

Rédigé par Jonas vagnoux

Kevin Vermeulen est un coureur à la fois expérimenté et très prometteur pour le Team. Expatrié en Suisse, où il exerce en tant qu’ergothérapeute, il vit perché dans les montagnes près de Crans Montana. Pas facile de le retrouver au milieu des cimes, où il échappe même au réseau. Mais il a trouvé là le décor idéal pour sa pratique sportive. Les montagnes autour de chez lui ne cessent de le faire rêver. Un terrain de jeu infini, qu’il explore en Trail, mais aussi à vélo, en ski de fond et en ski de randonnée l’hiver.

Kevin est un adepte de la vitesse. N’allez pas lui parler de randonnée. Il aime quand la foulée est rapide, que les cols s’enchainent et que les jambes brûlent. Ses courses favorites sont celles entre 40 et 60 km. C’est là qu’il a appris à jouer avec ses limites et qu’il prend le plus de plaisir. Il affiche déjà un magnifique palmarès…

Son meilleur souvenir est l’OCC de 2018 qu’il termine en 3ème position. Encore 4ème à quelques kilomètres de l’arrivée, il apprend que le coureur devant lui craque. Il finit alors en trombe, sans penser à rien d’autre qu’à courir le plus vite possible. Il garde un merveilleux souvenir de l’immense joie ressentie sur la ligne. Concernant ses rêves, il regarde du côté de Sierre Zinal, la course de “son quartier”, qu’il aimerait boucler en moins de 2h40. Son secret pour aller vite ? Peut-être la crème de marron dont il a fait l’aliment principal de ses ravitaillements.

Kevin est un travailleur acharné. Il aime se dépasser au cours de séances de fractionné douloureuses. C’est aussi une personne joviale qui s’efforce de toujours voir le côté positif des choses. Le petit point faible qu’il travaille consciencieusement serait peut-être le stress qu’il ressent au départ des courses… Et peut-être aussi les caracs, ces petites pâtisseries suisses qu’il ne saurait refuser.

Enfin une petite anecdote amusante… Le sens de l’orientation n’est pas son fort. Il se trompe souvent de chemin, et parfois se perd. Un jour sur une course, il s’égare, cherche le bon chemin, puis retrouve le parcours… 5km en amont de l’endroit où il s’était trompé. De quoi bien pimenter une course. Peut-être est-ce la cause de sa soif de vitesse ?

Mon palmarès

 

Position

Course

Date

5

1

3

1

Le Porte di Pietra

Trail delle stelle 45km

Trail de la cité des Pièrres 31km

Sanremo Trail 61km

2021

2021

2021

2021

Mon emploi du temps

Je réfléchie encore.....

Suivez moi : 

  • Facebook
  • Instagram